Voici ce que l’Ashtanga Yoga fait pour moi

L'ombre d'Ashtangi Nomad en posture de yoga

Written by Mylene C.

Entrepreneure nomade. Yogini. Hypersensible et perfectionniste.

août 9, 2022

Pratiquement tous les jours, je me retrouve sur mon tapis. C’est le moment où
je m’ancre, où je retrouve le centre de mon équilibre.

L’Ashtanga yoga permet de partir à la découverte de qui je suis vraiment. Je crois que cette pratique détient la clé de la redécouverte de soi. Au fil du temps, elle porte un regard révélateur. Elle m’aide à mieux me connaître et à mieux comprendre qui je suis.

Être Ashtangi, c’est la capacité de pouvoir s’observer de l’extérieur. Cela m’amène à admettre toutefois, que je ne peux pas tout contrôler. Tranquillement, je remarque que ma façon de réagir aux évènements, s’adoucie avec le temps.

L’ Ashtanga yoga me permet d’aspirer à vivre une existence en pleine conscience.

Il contribue au renforcement de mes réflexions et me donne le pouvoir de les accueillir avec une lucidité détachée. À force d’assiduité, j’arrive à comprendre que mes pensées limitantes peuvent créer leur propre réalité si bien qu’il est facile d’avoir des appréhensions face à cet avenir incertain. Cette prise de conscience n’est pas suffisante, il faut pousser plus loin la volonté d’agir. En fait, seules les actions mènent aux changements. En me retrouvant sur le tapis, jour après jour, je commence à percevoir le moment présent et je tente de rester concentré sur lui. Lorsqu’il est difficile de respirer dans une posture complexe, j’ai la sensation, à ce moment précis, d’avoir la liberté d’être exactement ce que je suis, sans mascarade.

Être Ashtangi, c’est aller à l’encontre des normes établies

L’ Ashtanga yoga, c’est s’éloigner des croyances populaires. Ne pas me limiter à ce que la société m’impose ce à quoi je devrais ressembler, ou ce que je devrais faire de ma vie. Ne pas me contraindre à ce que les autres pourraient attendre de moi. Je conteste le statu quo, car je tente de trouver et de suivre mon propre chemin, au risque de blesser ou de déplaire.

Yoga signifie union

L’union avec soi-même. Il favorise l’unité entre ce que je suis à l’intérieur et ce que je projette à l’extérieur, l’accord intrinsèque entre mon corps et mon âme. C’est la connexion à soi que l’on oublie trop souvent, mais le yoga a la puissance de ramener directement vers l’intérieur.

La vie nous apprend que notre seule véritable possession, c’est nous-mêmes et cette prise de conscience peut nous aider à trouver des astuces sur la façon de mieux gérer nos relations et tenter d’être une meilleure version de nous-même. Grâce au yoga, je réalise que je suis libre et suffisante telle que je suis. Je peux alors devenir confiante dans ma solitude.

En étant une Ashtangi, mes habitudes n’ont pas changé, je fais la même chose qu’avant. Travailler fort, sortir avec mes ami.e.s. et approfondir mes passions.


Je peux pratiquer l’Ashtanga yoga sans artifices

  • Ce n’est pas requis, de porter les dernières tenues à la mode.
  • Ce n’est pas exigé d’idolâtrer des gourous et de se perdre dans leur vérité.
  • Ce n’est pas nécessaire de s’exposer sur les réseaux sociaux en mimant des postures parfaites.
  • Ce n’est pas nécessaire de devenir professeur de yoga, ni de tout quitter pour partir au loin, même si c’est une voie que j’ai envie d’explorer.

Je ne suis pas obsédé par les objets derniers cris que je dois absolument posséder. J’explore le sentiment de cesser de me comparer au statut ou aux succès des gens. Ce qui compte ce n’est pas nos avoirs, mais bien comment on se comporte face à l’autre. Le yoga permet de perfectionner la souplesse d’accepter l’autre avec bienveillance et tel qu’il est.

Dans le train ce matin, je constate que, plus je suis assidue à ma pratique, plus je trouve les réponses à mes questions. Être une Ashtangi, c’est permettre à mes yeux de briller et me concentrer sur le beau et le vrai. Ce nouveau regard que je porte, créer l’abondance d’opportunité et je vais continuer à me retrouver sur mon tapis, jour après jour. J’en ai la conviction, le bonheur est dans le mouvement.

2 Commentaires

  1. Khadijah Raber

    Impressive post, I enjoyed it thoroughly. Your points are right on target and the writing is very well crafted.

    Réponse
    • Mylène Cayer

      Thank you so much for your kind words, Khadijah!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des articles sur le même sujet…