Lexique du yoga
Les bons mots pour apprendre

 

C’est dans la poussière des mots que naissent les rêves.

Yoga H

Tous les mots…

As-tu parfois du mal à comprendre certains termes lorsque tu pratiques le yoga ? Ne t’inquiète pas, c’est tout à fait normal de se sentir un peu perdu au début. Mais ne t’en fais pas, je suis là pour t’aider. Voici un petit glossaire, classé par ordre alphabétique, qui te permettra de mieux te familiariser avec le vocabulaire utilisé dans le monde du yoga. N’hésite surtout pas à me contacter si tu as besoin de plus d’informations ou si tu souhaites approfondir certains sujets. Je serai ravi de t’apporter mon aide et de partager davantage de connaissances avec toi !

AsanaLes asanas sont des postures physiques dans la pratique du yoga. Ils varient en termes de complexité et d’objectifs, allant de positions simples et relaxantes à des postures exigeantes pour la force et la flexibilité. Les asanas visent à améliorer la santé physique, mentale et spirituelle en renforçant le corps, en augmentant la flexibilité, en favorisant la relaxation et en équilibrant l’énergie.

Ashtanga – L’Ashtanga Yoga est une pratique de yoga physique et dynamique, où les postures s’enchaînent, les unes après les autres de manière fluide. Développée par Shrî K.Pattabhi Jois, qui a fortement contribué à l’expansion du yoga en général dans le monde. C’est une méditation active qui aide à travailler sur la synchronisation entre la respiration et les mouvements du corps.

Ayurveda

Bandha – En yoga, le terme « Bandha » fait référence à une série de verrouillages musculaires ou énergétiques spécifiques qui sont utilisés pour diriger et contrôler le flux d’énergie dans le corps pendant la pratique du yoga. Les trois bandhas principaux sont :
1. Mula Bandha : Il s’agit du verrouillage de la région pelvienne, en particulier du plancher pelvien. Cela implique la contraction des muscles autour du périnée.
2. Uddiyana Bandha : Ce bandha consiste en un verrouillage de la paroi abdominale supérieure. Il s’agit de rétracter et de soulever la paroi abdominale vers la colonne vertébrale.
3. Jalandhara Bandha : Ce verrouillage se fait au niveau de la gorge en inclinant légèrement la tête vers l’avant et en rentrant le menton vers la poitrine.
Les bandhas sont utilisés pour canaliser l’énergie (prana) à l’intérieur du corps, améliorer la stabilité, la concentration et la méditation, et favoriser le contrôle du souffle (pranayama). Ils sont souvent utilisés en conjonction avec les postures de yoga (asanas) pour approfondir la pratique et développer une meilleure conscience corporelle.

Chakra – Chakra se traduit par « roue ». Mot en Sanskrit issue de l’hindouisme. Les chakras désignent des centres d’énergie relié à l’une des sept couleurs de l’arc-en-ciel et vibrant au son des sept notes de musique. Ils sont localisés le long de la colonne vertébrale et font le lien entre la Terre et le Ciel. Ils sont représenté par des cercles, tournant dans le sens des aiguilles d’une montre et s’activent avec la respiration. En théorie, s’ils sont bloqué, ils peuvent être traité à l’aide d’une thérapie vibratoire. Le chakra racine (Muladhara) – Le chakra racine est de couleur rouge, Note Do. Son Lam. il se situe au niveau du pelvis. Il symbolise : la naissance, la fécondité, la survie du physique. Le chakra sacré (Swadhistana) – Le chakra sacré est de couleur orange, Note Ré. Son Vam. Il se situe un peu sous le nombril. Il symbolise : la force vitale, la sexualité, le désir d’aller de l’avant. Le chakra du plexus solaire (Manipura) – Le chakra du plexus solaire est de couleur jaune, Note Mi. Son Ram. Il se situe au niveau du plexus solaire. Il est le siège des émotions, notamment de la peur et de la colère. Il symbolise l’affirmation de soi, au pouvoir, à l’égo, aux émotions négatives comme la colère, la haine et l’agressivité. Le chakra du cœur (Anahata) – Le chakra du cœur est de couleur verte, Note Fa. Son Yam. Il se situe au niveau de la poitrine. Il symbolise l’amour de soi et des autres, la paix, à la confiance, l’empathie. Le chakra de la gorge (Vishuda) – Le chakra de la gorge est de couleur bleue, Note Sol. Son Kam. il se situe au creux la gorge. Il symbolise la communication, la créativité, l’expression, le jugement et le leadership. Le chakra du 3 ieme œil (Ajna) – Le chakra du 3 ieme œil est de couleur indigo, Note La. Son Om. Il se situe entre les deux sourcils. Il symbolise la connaissance de soi, l’intuition, l’inspiration, l’éveil et la méditation. Le chakra couronne (Sahasrara) – Le chakra coronal est violet. Note Si. Aucun son. Il se situe sur le sommet de la tête. Il symbolise la spiritualité, la sagesse, la pureté, la conscience de l’âme. Le meilleur moyen d’ouvrir ses chakras est de pratiquer des exercices de respiration, de méditation ou de yoga pour faire circuler les énergies dans votre corps.

Chaturanga – « Chaturanga » est un terme sanskrit qui fait référence à une posture fréquemment utilisée dans la séquence de vinyasa du yoga. Elle est souvent appelée « Chaturanga Dandasana », ce qui signifie littéralement « Posture de la planche à quatre pattes ».

DandasanaDandasana est connue sous le nom de la posture du bâton en yoga. Dandasana est une posture assise où vous vous asseyez sur le sol, les jambes tendues devant vous, les pieds droits et les mains posées de chaque côté des hanches. Le dos doit être droit, les épaules détendues et la poitrine ouverte. C’est une posture de base qui favorise la posture, la force du dos et la concentration.

Drishti – Les drishti sont un concept important dans la pratique du yoga. Les drishti se réfèrent à des points de fixation visuelle ou de concentration. Ils servent à plusieurs fins comme : 1. Améliorer la concentration : En fixant intentionnellement votre regard sur un point spécifique. Cela vous aide à rester dans le moment présent. 2. Équilibrer et aligner le corps : Les drishti sont souvent utilisés pour aider à aligner correctement le corps pendant les asanas (postures). En dirigeant votre regard vers un certain point, vous pouvez ajuster votre posture pour obtenir un alignement optimal, ce qui réduit les risques de blessures et permet une pratique plus efficace. 3. Développer une conscience corporelle : Les drishti vous aident à développer une conscience profonde de votre corps. En concentrant votre regard sur différentes parties de votre corps, vous pouvez mieux ressentir les sensations et les tensions, ce qui favorise la compréhension de vous-même et de votre pratique. 4. Équilibrer l’énergie : Certains types de yoga suggèrent que les drishti peuvent aider à équilibrer l’énergie dans le corps en dirigeant votre attention vers des points spécifiques, ce qui peut avoir des effets sur le système énergétique. Dans l’ensemble, les drishti sont un outil essentiel pour approfondir votre pratique du yoga en améliorant la concentration, l’alignement et la conscience corporelle. Ils contribuent à créer une expérience plus enrichissante et méditative lors de la pratique du yoga. Voici les principaux Drishti : Le Nasagra Drishti ou regarder l’extrémité de son nez; Le Bhrumadhye Drishti ou regarder vers son troisième œil, les yeux fermés; L’Urdhva Drishti ou regarder vers le ciel; L’Angusthamadhye Drishti ou regarder au bout de ses pouces; Le Nabhi chakra Drishti ou regarder son nombril; Le Padayoragre Drishti ou regarder son gros orteil; Le Hastagre Drishti ou regarder le bout du majeur; Le Parsva Drishti ou regarder à l’infini vers la droite ou la gauche; L’Andho Mukha Drishti ou regarder vers le sol.

ÉquilibreL’équilibre intérieur est essentiel pour faire face aux obstacles de la vie. Pour y parvenir, il est important de te connaître toi-même, d’identifier tes peurs et de les accepter pour mieux les transformer. Accepter ses failles et contradictions est la première étape pour mieux se comprendre sans se juger. Concentre-toi ensuite sur tes compétences et tes passions pour te sentir plus en confiance. Tu pourras ainsi explorer de nouvelles idées et de nouvelles perspectives pour t’aider à mieux comprendre qui tu es. Il est également important de prendre soin de soi, de se nourrir sainement et de faire de l’exercice physique régulièrement pour maintenir un corps et un esprit sains.

Ekam

Ganesh

Hatha

Janu

Karma

Lotus

Mala

mandala

Mantra

Mudra

Namaste

Om

Pashima

Prana

Pranayama

Qigong

Raja

Samadhi

Samasthitih

Samskara

Shavasana

SutraLes « sūtras » sont des versets ou des aphorismes courts qui sont utilisés pour transmettre des enseignements, principalement dans les traditions philosophiques et spirituelles de l’Inde. L’un des textes les plus célèbres qui utilise des sūtras est le « Yoga Sūtra de Patañjali, » qui est une œuvre fondamentale dans la philosophie du yoga. Les sūtras se caractérisent par leur concision, leur densité et leur capacité à encapsuler des concepts philosophiques complexes en quelques mots. Ils sont souvent écrits en sanskrit, une ancienne langue indienne. Les sūtras exigent souvent une interprétation ou une explication plus approfondie pour être pleinement compris. Le « Yoga Sūtra de Patañjali » est composé de 196 sūtras et offre un guide sur la pratique du yoga, y compris les aspects physiques, mentaux et spirituels. Chacun de ces sūtras couvre un aspect spécifique de la philosophie ou de la pratique du yoga, de la méditation à la maîtrise de soi. En résumé, les sūtras sont des enseignements courts et concis, généralement utilisés dans des contextes philosophiques et spirituels pour transmettre des concepts profonds et complexes de manière mémorable et accessible.

Veda

W

X

Yoga

Zen